CANVIEW

Langa International s'éclaire auprès d'un fonds à impact

Accès libre
Le développeur lyonnais d'énergies renouvelables ouvre son capital au véhicule RIVE Infrastructure Impact Fund opéré par la société de gestion éponyme. Celui-ci débourse un montant compris entre 20 et 30 M€ pour s'emparer d'une participation minoritaire.

- 1 conseil
©Creative Commons Licence

©Creative Commons Licence

Langa International s'entoure d'un nouveau fonds d'investissement pour l'accompagner dans sa croissance. Après avoir mené une augmentation de capital de 85 M€ en fin d'année dernière, le développeur lyonnais d'énergies renouvelables fait entrer le véhicule RIVE Infrastructure Impact Fund (RIIF) opéré par la société de gestion éponyme. Selon nos informations, celui-ci débourse un ticket compris entre 20 et 30 M€ afin de s'emparer d'une participation minoritaire.

400 MW de projets renouvelables

Gilles Lebreux, Langa International

Gilles Lebreux, Langa International

Toujours d'après nos informations, le capital de Langa est aujourd'hui réparti de manière quasi-équivalente entre les quatre actionnaires que sont Bpifrance (à travers son fonds France Investissement Energie Environnement), RGreen Invest (Infragreen III), Swen Capital Partners (Swift 2) et donc RIVE Private Investment – son fondateur Gilles Lebreux conservant le solde minoritaire. Créé en 2017, le groupe opère un portefeuille d'actifs renouvelables totalisant 400 MW, dont 80 MW sont opérationnels – le reste ayant atteint le stade ready-to-built. Son équipe de plus de 120 collaborateurs développe également un pipeline de plus de 10 GW de projets cumulés dans le solaire, l'éolien, l'hydroélectricité et le stockage dans quatorze pays en Europe, Amérique du Sud et Asie du Sud-Est. Pour mémoire, Langa International avait absorbé l'intégralité de l'activité onshore du développeur Eolfi, qui dispose d'un portefeuille de 800 MW de projets en développement dans l'Hexagone, auprès du major britannique Shell.

Un premier closing à 180 M€

Pierre du Passage, Rive Private Investment

Pierre du Passage, Rive Private Investment

Il s'agit de la seconde opération menée pour le compte du fonds RIIF, après que celui-ci se soit emparé d'une participation non dévoilée au sein de l'opérateur de bornes de recharge tricolore Electra à l'été 2022. « Nos clients historiques ont renouvelé leur confiance pour ce nouveau millésime et ont permis la mise en place d’une structure de portage pour notre premier investissement, depuis apporté au fonds RIIF », explique Pierre du Passage partner transition énergétique chez RIVE. Ciblant un TRI net à deux chiffres, le fonds classifié SFDR 9 a récemment mené un premier closing à hauteur de 180 M€, soit plus de la moitié son objectif de 300 M€ pour un hard cap établi à 400 M€ qu'il compte collecter d'ici la mi-2025. « Nous prévoyons de déployer environ 45 % des engagements reçus d'ici cet été, développe Pierre du Passage. Nous ciblons actuellement des investissements unitaires entre 20 et 30 M€, ce qui nous permet de réinvestir et de soutenir la croissance de nos participations. » D'après nos sources, RIIF lorgne désormais sur des sujets relatifs au stockage et au biogaz, notamment en Allemagne et en Espagne – deux juridictions qui doivent concentrer jusqu'à 75 % de ses investissements, en incluant ses opérations françaises. 

CFNEWS Newsletter

Tous les vendredis
Recevez tous les vendredis toute l'actualité financière et data des infrastructures : Levées de fonds, Capital Développement, M&A, ...

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération LANGA INTERNATIONAL

Capital Développement / Augmentation de capital

[Véhicule]